Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 05:43

La gratuité des transports en commun séduit les villes moyennes 
 

Les transports en commun de l'agglomération d'Aubagne seront gratuits dès 2009, à l'image de ceux d'une douzaine de collectivités en France. Des choix politiques facilités par la situation financière des transports des villes moyennes.      


    

Après avoir lancé l'idée pendant la campagne des municipales, Aubagne mettra en place la gratuité des transports en commun au premier semestre 2009. Le dispositif concernera l'ensemble du territoire de la communauté d'agglomération du pays d'Aubagne et de l'Etoile, soit 11 communes et plus de 93.000 habitants. Les élus relèvent que les recettes de la billetterie représentent moins de 9 % sur un budget annuel des transports de 9 millions d'euros. Sans oublier le coût de l'émission des billets, de leur contrôle... Au final, le surcoût de la gratuité est estimé à 700.000 euros, une somme que l'agglomération est prête à assumer avec, à terme, la perspective d'augmenter le taux du versement transport des entreprises de 0,6 % à 1 % si la population atteint 100.000 habitants. Le montant de la taxe passerait alors de 3 à 5 millions. L'objectif de la gratuité est à la fois de mieux remplir les bus et de limiter la place de la voiture dans le cadre d'un plan global qui mise également sur la création de transports en site propre au cours de la mandature.

Développement depuis 2000

Si elle n'est pas unique, cette démarche reste encore rare dans l'Hexagone avec un développement sensible depuis le début des années 2000 et une douzaine de collectivités concernées aujourd'hui. La ville de Compiègne a joué les pionnières il y a 33 ans et étend progressivement la gratuité à l'ensemble de l'agglomération depuis 2005. A Châteauroux, la mesure a été appliquée sur l'ensemble de la communauté d'agglomération (75.000 habitants) dès son instauration fin 2001. Vitré a pérennisé la gratuité en mai 2002 après un an d'expérimentation et les autres communes de l'agglomération sont desservies par un service payant de transport à la demande par taxi.


D'après une étude interne du Groupement des autorités responsables des transports publics (GART), les collectivités qui pratiquent la gratuité totale sont toutes de taille moyenne (entre 10.000 et 75.000 habitants) et se caractérisent par une fréquentation et une faible couverture des dépenses par les recettes commerciales. " Beaucoup d'usagers comme les scolaires ou les plus de 60 ans voyageaient déjà gratuitement ", remarque Dominique Meyer, adjoint en charge des transports à Gap dans les Hautes-Alpes, où la gratuité a été instaurée en novembre 2005. " Aujourd'hui, les bus sont aussi utilisés pour les déplacements domicile-travail. C'était une attente des employeurs qui voulaient que leur versement transport serve à leurs salariés ", ajoute-t-il.


Dans les agglomérations plus importantes, les recettes commerciales couvrent 20 % à 25 % du coût du transport, soit " une part non négligeable des ressources dans une période où le transport public manque cruellement de moyens ", poursuit l'étude du GART, qui estime que la gratuité n'est pas souhaitable ni viable dans les agglomérations plus importantes.

Source: Les echos.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by creavignon - dans Transports en commun
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de creavignon
  • Le blog de creavignon
  • : Rassembler les personnes de sensibilité écologique dans une vaste région autour d'Avignon. Articles, discutions, manifestations organisées sur le thème de l'écologie. Rencontres festives entre personnes de sensibilité écologiste
  • Contact

Actions en cours


Pour une commission chargée
d'étudier toutes demandes d'abattages
d'arbres dans l'agglomération d'Avignon