Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 14:05
Association pour la Promotion des Techniques Écologiques
 

Bonjour,

Nous sommes plusieurs  à avoir pensé qu'il fallait créer un Enercoop régional.

Une micro-centrale. de prés de 100KW est à la vente dans notre région, plusieurs projets  de micro-centrale sur les canaux d'irrigation sont à l'étude.

Au mois de décembre 2009  j'ai pris contact avec Monsieur Julien Noé d'Enercoop Paris. Nous nous sommes rencontré en janvier de cette année.

Depuis j'ai pris contact avec plusieurs structures de la région pour organiser une réunion qui pourrait permettre de créer un Enercoop Paca.
Nous organisons cette réunion le 26 mars 2010 à 10h30 à la maison des associations (salle 4) de Mérindol avec la présence de Monsieur Julien Noé.

Programme du jour :
10h30 : Présentation de toutes les structures, tour de table et discussion.
13h : Pause repas.
14h : Reprise de la réunion pour la création de cette structure.

Merci d'aviser autour de vous toute personne qui souhaiterez participer a cette création.
Covoiturage possible: http://creavignon.ning.com/group/covoiturage

Très cordialement
Jean Louis Millet

--
Jean Louis MILLET
Elisabeth TOULEMONDE
Tel 04 90 72 83 89
jletlisa@gmail.com

Information relayée par CREAVIGNON
Consultez l’Agenda des évènements
 
"Une heure pour la planète" Il ne nous reste plus qu’à appuyer sur l’interrupteur et nous rassembler place de l'Horloge le 27 mars de 20h30 à 21h30!
Repost 0
Published by creavignon - dans Environnement
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 19:15

Comme l'an passé, CREAVIGNON appelle les avignonnais et les associations avignonnaises à

se rassembler place de l'horloge le 27 mars 2010 de 20h30 à 21h30

pour participer à l'action mondiale " une heure pour la planète"*

L'an passé, tous réunis et sous une pluie battante, nous étions une cinquantaine de courageux. Faisons en sorte d'être bien plus nombreux pour ce second RDV!

logoPAearthhour.jpg

Toutes les idées sont les bienvenues: Bougies (dans un bocal, c'est mieux), repas tiré du sac, musique, spectacles...

Invitez des groupes de percussions, fanfares, musiciens, chorales.... tout ce qui est festif et ne consomme pas de courant

Vous pouvez préparer cet évènement sur le réseau social: http://creavignon.ning.com/group/uneheurepourlaplanete2803

Sur proposition de CREAVIGNON, Madame le Maire a accepté une discussion sur l’éclairage public. Nous menons cette action symbolique du 27 Mars en souhaitant qu’elle débouche sur de réelles économies d’énergies, donc de réduction de gaz à effet de serre et aussi des finances publiques. En nous rassemblant place de l’horloge, nous exprimons notre volonté de réduire durablement les dépenses énergétiques de la ville.

Acteurs et solidaires pour un monde durable !

Il ne nous reste plus qu’à appuyer sur l’interrupteur et nous rassembler place de l'Horloge le 27 mars de 20h30 à 21h30!

*" une heure pour la planète":

En prenant conscience de l’urgence climatique de manière globale et collective et malgré le résultat extrêmement décevant de Copenhague, nous devons ouvrir une nouvelle ère d’espoir face au péril climatique. En participant à l’événement « Une heure pour la planète », nous allons de nouveau exprimer symboliquement nos inquiétudes et notre attachement à la lutte contre le changement climatique. Plus forte sera la mobilisation, plus les gouvernements devront prendre en compte la voix des peuples lors des prochains sommets de Bonn et de Cancun.

ICI:  une affiche que vous pouvez distribuer et mettre chez les commerçants près de chez vous.

Repost 0
Published by creavignon - dans Environnement
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 17:30

Compte rendu succint de la conférence du

Jeudi 11 mars 2010 à 19h00

Ecohabiter : Urgence ou utopie ?

 

Cette soirée débat a rassemblé une centaine de personnes. Le sujet intéresse donc les Avignonnais !

L’association Eco-habiter Vaucluse a pu présenter son activité, l’association citoyenne « Gaïa sud Avignon » et le collectif « Sud Avignon » ont rappelé leur rôle dans la procédure de consultation pour le changement du plan d’occupation des sols en vue de l’implantation d’un futur éco-quartier sur Avignon.

L’architecte écologiste Bernard Vaton nous a présenté quelques unes de ses réalisations en matière d’habitat passif (qui produit suffisamment d’énergie pour ses besoins). Il nous a fait prendre conscience qu’une maison avait un coût de construction, mais aussi un coût de consommation !IMGP4320.JPG

Stephan Singer du cabinet conseil « Toits de choix » a recentré le débat sur l’homme au cœur de ces projets de construction en autopromotion, auto-construction ou en habitat groupé et nous a exposé le fonctionnement dans les éco-quartiers déjà existants en Europe.

Tout au long de cette soirée il est devenu évident que la réalisation d’un éco-quartier touchait des domaines bien plus vastes que les simples matériaux utilisés ou le type de construction et de chauffage.

Un éco-quartier c’est en fait repenser complètement notre façon de vivre et de vivre ensemble, notre façon de nous déplacer, de consommer, de partager…

Il est devenu clair qu’un éco-quartier ne pouvait exister que si les infrastructures de la ville étaient repensées, notamment en terme de transports.

Un éco-quartier, c’est enfin un lieu de mixité sociale mais aussi un lieu de mixité de fonctions (habitat individuel, habitat collectif, commerces, infrastructures municipales, entreprises voire même agriculture urbaine). Pourquoi pas une mixité générationnelle, CREAVIGNON a soulevé l’idée de regrouper dans ce quartier et dans un même lieu, une école, une crèche et une maison de retraite pour faire communiquer les générations.

La mairie d’Avignon décide de mettre en place un éco-quartier. Nous souhaitons tous avec nos différences et nos différentes associations y participer. C’est aussi un défi pour les citoyens de ne pas se limiter à l'expression des intérêts particuliers mais de prendre en compte la diversité des points de vue et contraintes afin d'engager un dialogue responsable avec tous.

 Nous espérons que ce projet ne sera pas une simple opération de communication mais un vrai défi.jv1.jpg

A la question « urgence ou utopie » il a été répondu que ce n’était pas une utopie puisque des réalisations existaient bien de par le monde. Quant à l’urgence, nos intervenants et les participants ont conclu qu’il y avait non seulement une urgence écologique mais aussi une urgence sociale.

Compte tenu de l’engouement des participants pour cette question, nous prolongerons cette réflexion par d’autres rencontres ; notez d’ores et déjà la prochaine rencontre avec l’urbaniste Jean-Pierre GAUTRY le vendredi 30 avril à 20h30 à Villeneuve-les-Avignon place Jean Jaures, à côté de la mairie sous le titre « Urbanisme et Environnement » organisé conjointement avec CREAvignon et GAIA.

IMGP4317.JPG

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez rejoindre le groupe « éco-habitat » sur le réseau social de CREAVIGNON.

 

Repost 0
Published by creavignon - dans Environnement
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 21:10
Comme l'an passé CREAVIGNON appelle les personnes vivant dans le basin de vie d'Avignon à se rassembler
 place de l'horloge le 27 mars 2010 de 20h30 à 21h30 pour participer à l'action mondiale " une heure pour la planète"*

Toutes les idées sont les bienvenues: Bougies (dans un bocal, c'est mieux), repas tiré du sac, musique, spectacles...

Invitez des groupes de percussions, fanfares, musiciens, chorales.... tout ce qui est festif et ne consomme pas de courant

Faisons de cet événement symbolique une manifestation imposante pour signifier aux habitants de notre région qu'un mouvement est en route et que nous sommes déjà nombreux à en faire partie.
Acteurs et solidaires pour un monde durable !
Il ne nous reste plus qu’à appuyer sur l’interrupteur et nous rassembler place de l'Horloge le 27 mars de 20h30 à 21h30!


*" une heure pour la planète":
En prenant conscience de l’urgence climatique de manière globale et collective et malgré le résultat extrêmement décevant de Copenhague, nous devons ouvrir une nouvelle ère d’espoir face au péril climatique.

En participant à l’événement « Une heure pour la planète », nous allons de nouveau exprimer symboliquement nos inquiétudes et notre attachement à la lutte contre le changement climatique. Plus forte sera la mobilisation , plus les gouvernements devront prendre en compte la voix des peuples lors des prochains sommets de Bonn et de Cancun.
C’est en éteignant les lumières que nous montrerons notre engagement.
Par le biais du réseau social , une réelle opportunité nous est donnée de partager, échanger et diffuser l’information pour créer une vraie dynamique de mobilisation !
C'est bien d'éteindre les lumières pendant une heure mais c'est dommage de le faire seul dans son coin!
Pour dépasser le stade symbolique et rendre l'action à la fois visible et conviviale,les participants allumeront une bougie et sont invités à partager un repas tiré du sac.

Nous comptons sur vous !

Repost 0
Published by creavignon - dans Environnement
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 19:18

Jeudi 11 mars 2010 à 19h00
CREAVIGNON vous invite
CONFERENCE DEBAT

Ecohabiter :
Urgence ou utopie ?


Les matériaux / L’aspect social
Prendre en compte l’environnement, recréer des liens
sociaux, partager la gestion de l’habitat.

En partenariat avec Eco Habiter Vaucluse, la MAS (Maison
alternative et Solidaire) et L’architecte B. Vaton

Entrée gratuite

Médiathèque Jean-Louis Barrault
6 Rue Perrin Morel
Sur la Rocade à Avignon
(En face de la station essence)

Plus d'info: http://creavignon.ning.com/group/ecohabitat

Contact :
Tel : 06 88 88 86 01
creavignon@free.fr
http://creavignon.free.fr
Repost 0
Published by creavignon - dans Environnement
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 02:53
Eco-habiter, ça veut dire quoi ?

Il y a deux aspects fondamentaux :

1/ Utiliser des matériaux, choisir un cadre de vie et une organisation qui aient un impact aussi peu négatif que possible sur l'environnement

2/ C'est loin d'être une préoccupation uniquement écologique.
En effet, l'aspect social est également l'un des éléments fondateurs de ce choix d'habitat.
Recréer des liens sociaux, partager la gestion de l'habitat mais aussi organiser des festivités...
Bref, sortir de son trou et vivre avec les autres !
Attention ! ne pas confondre avec les communautés baba cool des années 70...
Chaque famille dispose de son espace privatif, même s'il existe des parties communes : jardin, aire de jeux, laverie, etc...

Des projets ont démarré tout près d'Avignon ; les protagonistes viendront parler de leurs motivations, de leurs questionnements, de leurs difficultés : se mettre d'accord, trouver un terrain, un architecte, des finances, s'inscrire dans la vie du village existant, etc...

Jeudi 11 mars à 18h45
Médiathèque Jean-Louis Barrault
6 Rue Perrin Morel à Avignon
(sur la Rocade, en face de la station essence)
Entrée libre

En partenariat avec Ecohabiter Vaucluse et la MAS (Maison Alternative et Solidaire) http://maison-alternative-et-solidaire.over-blog.com/ 
 
Repost 0
Published by creavignon - dans Evenements
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 00:20
la prochaine réunion mensuelle de CREAVIGNON aura lieu mercredi 3 février : 20h15 au restaurant « le Gilgamesh » place des Carmes.
 
 
J'en profite pour vous annoncer notre prochaine conférence.  Nous avons besoin de volontaires pour l'organisation de cette conférence ainsi que pour l'affichage.
Pour réussir une conférence avec un public nombreux les "volontaires habituels" ont absolument besoin d'être aidés et soutenus. Chacun de nous peut aider à sa façon.
 
Pour aider répondez simplement à ce mail, en joignant si possible vos coordonnées téléphoniques.

 "Ecohabiter : urgence ou utopie ?"

        Jeudi 11 mars à 19h00 médiathèque Jean-Louis Barrault - 6 rue Perrin Morel à Avignon
            (c'est sur la Rocade, en face de la station essence)

Les aspects écologiques et sociaux seront abordés.


En partenariat avec Ecohabiter Vaucluse et la MAS (Maison Alternative et Solidaire) http://maison-alternative-et-solidaire.over-blog.com/ 
 
 
Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, nous vous invitons à rejoindre CREAVIGNON ou à renouveler votre cotisation pour l'année 2010.
Pour ceux qui ne pourraient pas venir à la réunion mensuelle et souhaitent dès à présent renouveler leur cotisation ou adhérer, contacez-nous par Mail : creavignon@free.fr
 
 
CREAVIGNON est présente aux côtés de différentes associations et collectifs, adhérer à CREAVIGNON,
participer aux actions et conférences, c’est exprimer votre soutien et c’est indispensable.
"Il est trop tard pour compter sur la chance ou les autres!"
Personne ne le fera à votre place !  
Les membres du bureau de CREAVIGNON s’investissent pour nous donner les moyens d‘agir mais sans vous rien n’est possible!
 
 
Cordialement
.
Repost 0
Published by creavignon - dans Vie de l'association
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 23:41
la  prochaine réunion mensuelle de CREAVIGNON est prévue
le mercredi 20 janvier20h15 au restaurant « le Gilgamesh »
 place des Carmes.
 
 
J'en profite pour vous annoncer nos deux prochaines conférences et vous informer de la projection du film " Nos enfants nous accuserons":
 
1/ "Avignon et son Environnement" Le film Home sera diffusé en 1ère partie comme support au débat (1 heure) .

        Mardi 19 janvier à 19h00 médiathèque Jean-Louis Barrault - 6 rue Perrin Morel à Avignon
            (c'est sur la Rocade, en face de la station essence)



Le sommet de Copenhague a pris fin...   

* Quels enseignements pouvons nous en tirer ?

* Localement, sur Avignon, que pouvons-nous faire pour contribuer à une gestion plus responsable de notre planète ?
 
En partenariat avec la MAS (Maison Alternative et Solidaire) http://maison-alternative-et-solidaire.over-blog.com/



2/ "Ecohabiter : urgence ou utopie ?"

        Jeudi 11 mars à 19h00 médiathèque Jean-Louis Barrault - 6 rue Perrin Morel à Avignon
            (c'est sur la Rocade, en face de la station essence)

Les aspects écologiques et sociaux seront abordés.


En partenariat avec Ecohabiter Vaucluse
 
 
  •   Pour ceux qui souhaitent voir ou revoir le très bon film " Nos enfants nous accuserons" :
 
La ville de Morières les Avignon organise le 22 janvier 2010 à 19h30 une soirée débat autour du Film de Jean-Paul JAUD "nos enfants nous accuseront" qui traite du thème des cantines bio et du lien santé environnement/nutrition. Un débat aura lieu après la projection du film : nous souhaitons abordez, avec la population, des questions telles que : comment introduire plus de produits bio dans l'alimentation de nos enfants et plus généralement de toute la population? comment trouver des filières d'approvisionnement ? comment en profiter pour maintenir nos paysans à proximité et garantir des circuits courts d'approvisionnement ? comment impliquer la population dans ces choix?...
 
 
 
Cordialement
.
.
Repost 0
Published by creavignon - dans Vie de l'association
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 23:51

Avignon

Gratuité des transports en commun!

Mythe ou réalité?

 

Pas de ticket, pas de tourniquet, pas de contrôleur...

La première réaction en entendant parler de gratuité du transport en commun(TC) c’est de clamer : «C’est de l’utopie !».

Les faits contredisent cette réaction.

 

En France, au moins 9 municipalités ou agglomérations ont déjà opté pour la gratuité du transport en commun :

Vitré( l’Ille-et-Vilaine), Compiègne( l’Oise), Châteauroux(l’Indre), Colomiers( près de Toulouse), Issoudun(Oise) , Mayenne( Mayenne), Castre  et plus proche de chez nous Gap et tout récemment Aubagne.

Colomiers et Compiègne pratiquent la gratuité depuis 30 ans !

Aux États-Unis et en Belgique quelques villes ont également adopté la gratuité des TC.


A Vitré, par exemple, le maire Pierre Méhaignerie se désespérait de voir tourner des bus à vide. La décision de supprimer la billetterie a été prise en mai 2001. La mesure visait également à réduire la circulation en ville aux heures de pointe, notamment à la rentrée et à la sortie des classes. L'effet fut immédiat. Le trafic est alors passé de 47000 à 120000 voyages par an. " Il est clair, en France au moins, que la gratuité permet d'augmenter la fréquentation des transports en commun de façon durable ", observe Yves Duhamel, le directeur du cabinet Axiales, auteur d'une étude sur la question. A Hasselt en Belgique, la gratuité, conjuguée à une amélioration du réseau, a fait s'envoler la fréquentation de 30000 voyageurs par mois en 1997, à 267000 en 1999.

Les motivations et les bénéfices sont variés:

  •   Décroissance des rejets de gaz à effet de serre de l'agglomération en faisant un transfert des déplacements en voiture vers les bus.
  •   Droit au transport pour tous (Les personnes âgées, les jeunes, les précaires, les personnes à mobilité réduite n’ont bien souvent que les transports collectifs pour se déplacer, pour le travail, pour les démarches administratives, pour les courses, l’accès à la culture, à la santé...Il existe des exonérations, réductions, tarifs différenciés, c’est compliqué et discriminatoire, parfois injuste.).
  •   Réduction de la circulation automobile et donc fluidité du trafic.
  •   Redynamisation du centre ville.
  •   Amélioration de la qualité de vie.
  •   Rentabilisation un système qui coute cher(en subventions) pour une population restreinte.
  •   A terme création d'emplois car le service devra suivre la demande qui va croitre.
  •   Une mesure en faveur de l'augmentation du pouvoir d'achat, en réduisant les dépenses des ménages.
  •   Un désenclavement des périphéries urbaines et des quartiers populaires.
  •   Suppression des agressions de conducteurs pour voler la caisse.
  •   Une image d'ouverture et d'hospitalité qui fera la fierté des Avignonnais.
  •   Une mesure touristique.
  •   Mesure de santé publique (réduction de la pollution de l’air et déplacements pédestres jusqu’aux arrêts)

Comment financer cette gratuité?

La vente des tickets (4,5 M d’€) représente une faible part du budget de la TCRA ( 25Md’€).

Ces chiffres correspondent au budget des TC pour l’ensemble des communes du Grand Avignon ( G.A)

untitled.jpg

Le manque à gagner de la vente des tickets est à mettre en balance avec le cout des points de vente, du contrôle, les économies liées à la redynamisation du  centre ville et la réduction des couts d’aménagements de voirie pour améliorer la fluidité.

En effet plus de contrôleurs ni de points de vente ni de billets à imprimer. Le centre ville est de nouveau fréquenté sans avoir à y consacrer un budget particulier. La réduction de l'utilisation de la voiture permet de réduire les couts des équipements de voirie qui sont nécessaires pour fluidifier la circulation automobile.

Pour financer le libre accès aux TC il resterait donc à faire un transfert de budget(environ 1% du budget de chacune des communes du G.A). On pourrait envisager de réduire légèrement les investissements dans les voiries au profit des TC.

La politique menée jusqu’à présent favorise le transport routier qui lui est gratuit et engloutit des sommes énormes pour financer les voiries et les parkings. Les Avignonnais sont bien placés pour le savoir !

 

Une politique de gratuité des transports en commun s'appuie aussi sur la législation actuelle:

 

·         La “loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie”, du 30 décembre 1996

a rendu obligatoire l’instauration dans les villes de plus de 100 000 habitants d’un

“Plan de déplacements urbains” (PDU), qui vise la réduction de l’usage de la

voiture particulière au profit des transports publics, de la marche, du vélo.

·         La Loi d’orientation des Transports Intérieurs (LOTI), du 30 décembre 1982

est la loi fondamentale d’organisation des services publics de transport en France.

Elle a affirmé un droit au transport devant permettre de se déplacer « dans des

conditions raisonnables d’accès, de qualité et de prix ainsi que de couts pour la

collectivité »

En France, même si la gratuité du transport en commun est mise en avant par des associations dites de gauche , trois agglomérations de droite l’ont mise en œuvre. De même, dans un pays comme les États-Unis qui n’est pas reconnu pour ses penchants sociaux-démocrates des élus locaux, ont pu offrir à leurs citoyens un système de transport en commun gratuit.

Pour conclure :

Il est urgent de désengorger les trajets urbains, en intensifiant les réseaux de transports publics pour diminuer les embouteillages, les accidents et la pollution. Il faut libérer les espaces de la ville au profit des déplacements piétons, cyclistes et des transports en commun.

La gratuité des transports en commun répond à deux urgences, sociale et écologique, c’est de plus un moteur pour l’économie et l’emploi.

La gratuité s’entend comme la liberté d’accès à un service public, comme dans le cas de l’école publique, laïque et des hôpitaux.

Le libre accès aux transports en commun améliore la vie et réduit les dépenses des ménages, et le droit aux transports contribue au désenclavement des périphéries urbaines et des quartiers populaires.

Ce que les expériences françaises et américaines illustrent, c’est que la volonté politique municipale peut transformer une utopie en réalité!

 

CREAVIGNON a dès sa création inscrit la gratuité des TC dans ses objectifs. Ce dossier sera une des priorités pour 2010, certainement dans le cadre du collectif « Urgence Climatique Justice sociale » du Vaucluse (UCJS).

Si vous souhaitez réagir sur cette question rejoignez le groupe « gratuité des transports en commun » 

 

Jean-Pierre Cervantes

Président de CREAVIGNON

Repost 0
Published by creavignon - dans Transports en commun
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 01:21
 

Le collectif « Urgence Climatique et Justice Sociale » Vaucluse

se mobilise les 4 et 5 décembre à l'occasion du sommet mondial de Copenhague sur le climat.

 

Vendredi 4 décembre à 19h à la médiathèque Jean Louis Barrault :  Projection du documentaire "les moissons du feu" sur la

 

déforestation en Indonésie, suivi d'un débat avec Agnès Sinaï, journaliste, réalisatrice, collaboratrice au Monde Diplomatique.

 Samedi 5 décembre à la Maison pour tous de Champfleury : Forum « Bouleversements climatiques : que faire ? »

14 H à 16 H30 : Ateliers :

- Bouleversements climatiques : constats et enjeux

- Quelles Solutions ? Adapter l'économie ou changements radicaux ?

- Localement, que faire ? Vers les transports en commun gratuits?

 

16 H 30 : conférence "la santé et l'environnement "

avec le Dr Pierre Souvet, cardiologue, président de l’ASEF (Association Santé Environnement France).

 
Pour le collectif,

Associations : AERE, AIE, Amis de la terre, Artisans du Monde, ATTAC 84, CREAvignon, Greenpeace 84, Maison Alternative et Solidaire.  

Partis politiques : NPA, PG, PS, RPS/ Parti occitan, Utopia 84, Verts

Syndicat : FSU

 
Contact : Jean-Luc Fauche / 06.88.12.56.75 / Maison Alternative et Solidaire

               maisonaltersolidaire@orange.fr

 

Jean-Pierre Cervantes
Président de CREAvignon
Tel: 06.88.88.86.01
http://creavignon.free.fr
http://creavignon.ning.com
Repost 0
Published by creavignon - dans Environnement
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de creavignon
  • Le blog de creavignon
  • : Rassembler les personnes de sensibilité écologique dans une vaste région autour d'Avignon. Articles, discutions, manifestations organisées sur le thème de l'écologie. Rencontres festives entre personnes de sensibilité écologiste
  • Contact

Actions en cours


Pour une commission chargée
d'étudier toutes demandes d'abattages
d'arbres dans l'agglomération d'Avignon