Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 22:45

communiqué de presse

vendredi 28 novembre 2008

Réduction des déchets : un objectif ambitieux mais de moins en moins de moyens !
 
 

En pleine Semaine de la Réduction des Déchets (22 au 30 novembre), les sénateurs tarissent par un amendement clientéliste le moyen principal proposé par le Grenelle pour réduire les déchets.

  

L’instauration d’une taxe sur la mise en décharge et l’incinération des déchets était l’instrument principal pour parvenir à l’objectif majeur de réduction des déchets, engagement phare du Grenelle de l’environnement,

 

Le montant proposé par le gouvernement, à terme de 10 € par tonne de déchets incinérés (2011) et 40 € par tonne de déchets enfouis (2015) allait permettre de mettre enfin sur pied un fond financier susceptible de soutenir les actions de prévention des déchets : soutien au compostage domestique, éducation populaire à la consommation responsable, promotion des gestes permettant de réduire les déchets… Mais, par touches successive, le projet initial est vidé de sa substance. Les sénateurs viennent de donner un nouveau coup de canif au texte en augmentant encore la modulation possible de la taxe sur des critères qui n’ont rien d’écologiques (il suffit que les déchets aient été un peu transportés par train ou par bateau, même si ils sont traités à l’autre bout de la France, pour payer moins cher), en décalant sa montée en puissance et en modulant davantage 

Pour Gaël Virlouvet, qui suit le dossier pour FNE, « La TGAP déchets, prévue pour inciter à la prévention des déchets, n’est plus désormais qu’un encouragement à l’amélioration du traitement ! Les sénateurs ont regardé le bout du tuyau, et ont oublié la prévention, pourtant affichée comme l’objectif principal. C’est un recul majeur !».

 

Selon Bruno Genty, responsable « déchets » chez FNE, « Nous n’atteindrons pas l’objectif de réduction de 5 kg par an si l’on se contente de pieuses intentions et que l’on ne se dote pas des moyens adéquats, en particulier financiers, pour y parvenir. L’amendement proposé par les sénateurs prive de moyens financiers tous ceux -collectivités, associations et entreprises- qui ont déjà engagé des actions concrètes, et nous laissent avec un objectif qui ne pourra pas être atteint».

 

Pourtant, aujourd’hui déjà, plus d’une centaine de collectivités ont engagé des plans et programmes de réduction des déchets. Au lieu de soutenir celles qui sont innovantes et qui agissent pour l’intérêt général, on en revient aux bonnes vieilles méthodes du saupoudrage : on donne un peu à tout le monde et surtout on évite de soutenir les bons «élèves » !

 
 

Sommes-nous capables de réformer la politique de gestion des déchets en lui donnant un peu d’ambition politique autre que la simple gestion ? A voir ces érosions successives des engagements du Grenelle, on peut craindre que non.

Fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement
Reconnue d’utilité publique
Siège Social : 57, rue Cuvier –75231 Paris cedex 05 - http://www.fne.asso.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by creavignon - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de creavignon
  • Le blog de creavignon
  • : Rassembler les personnes de sensibilité écologique dans une vaste région autour d'Avignon. Articles, discutions, manifestations organisées sur le thème de l'écologie. Rencontres festives entre personnes de sensibilité écologiste
  • Contact

Actions en cours


Pour une commission chargée
d'étudier toutes demandes d'abattages
d'arbres dans l'agglomération d'Avignon